Connaissez vous l'Histoire de ces hameaux locaux ?

30/07/2020

 

 

Pierrefitte : (Ambierle) : Pierrefitte vient de "Petra ficta" qui veut dire la borne. Cela veut dire qu'il y avait la présence d'une borne le long d'une ancienne route pour indiquer la distance ou d'une borne pour marquer la limite entre deux propriétés agricoles. La mention la plus ancienne date de 1240 sous la forme "Perefita".

 

Rhue : (Champoly) : Rhue vient de "Rua" qui veut dire la rue. En fait ce hameau tire son origine de la disposition originale de ses bâtiments. Tandis que dans notre canton la plupart des hameaux sont d'organisation concentrique, Rhue se distingue par une implantation du bâti de part et d'autre d'une rue principale. Ce lieu-dit apparaît sur la carte de l'Etat-major (1820-1866).

 

La Forêt : ( Saint-Romain d'Urfé) : "La Forêt" provient de "la forest" qui signifie à la forêt. Au Moyen Âge ce hameau devait être dans la forêt du seigneur. Si ce lieu-dit s'est distingué des autres forêts, c'est parce que seul le seigneur avait le droit de chasser le gibier qui s'y trouvait.  Les bâtiments de ce lieu-dit apparaissent sur la carte de l'Etat-major (1820-1866).

 

Chemin des Belins : (Ouches) : "Belins" est le patronyme du premier habitant connu du lieu. Ce type de nom est souvent attribué à des lieux qui ne possèdent pas de caractère distinctif. Le tracé de ce chemin est déjà représenté sur la carte de l'Etat major (1820-1866).

 

La Pierrière : (La Pacaudière) : "La Pierrière" provient de "la pirreri" qui signifie à la carrière. Ce hameau est récent puisque les premiers bâtiments apparaissent sur la carte IGN de 1950.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

ARCHIVES

© 2017 - Association "Villages et Terres d'Avenir" - Tous droits réservés, y compris pour les photos.

RSS Feed