La Croix-Trévingt : histoire d'un carrefour vieux de 2000 ans !

05/08/2019

Qui ne connait pas ce petit hameau entre les communes de Cherier, Arcon mais aussi Villemontais et Saint-Alban-les-Eaux ? Il mène notamment au Gué de la Chaux et à la Loge des Gardes. 

 

 

La Croix Trévingt, lieu-dit au croisement de cinq routes, tire son nom d’une déesse latine.

 

Protectrice des chemins et des carrefours, Diane est souvent désignée au 1er siècle après Jésus-Christ par « Diane Trivienne » c’est à dire « Diane la déesse des carrefours ».

 

Ce nom, très ancien, a certainement été donné avant l’édit de Constantin officialisant le christianisme en 313. Il est permis de penser qu’il se trouvait un sanctuaire consacré à cette déesse, protectrice des chemins, à la Croix Trévingt. Rappelons que ce col constituait déjà un carrefour de deux importantes voies romaines il y a plus de 2000 ans. Progressivement, avec la christianisation de notre région, on a apposé le mot « Croix » à côté de « Trévingt » et nous connaissons désormais le nom de « La Croix Trévingt ».

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

ARCHIVES

© 2017 - Association "Villages et Terres d'Avenir" - Tous droits réservés, y compris pour les photos.

RSS Feed