Gilets jaunes à Villemontais et à Renaison, un mouvement citoyen et pacifique sans égal

28/11/2018

En onze ans, les taxes sur les carburants ont augmenté de 21 centimes d’euros par litre d’essence et de 27 centimes d’euros par litre de diesel. Ces 17 derniers mois, ces hausses ont explosé : depuis son élection, Emmanuel Macron a décidé d’augmenter les taxes sur les carburants de 14 centimes sur le gazole et de 7 centimes sur l’essence. Cette pression fiscale touche d’abord les salariés ruraux qui n’ont pas d’autres alternatives que la voiture pour se déplacer.

 

 

BFM-TV à Villemontais :

 

 

 

Ainsi, un salarié au SMIC, qui réalise 50 km par jour pour faire l’aller-retour domicile-travail (Saint-Just-en-Chevalet - Roanne par exemple), dépense chaque année, un mois de salaire en carburants !  En 2018, un automobiliste roannais qui effectue un plein hebdomadaire aura payé 200€ de taxes supplémentaires. Si la majorité actuelle ne revient pas sur les hausses fiscales à venir, le même automobiliste devra s’acquitter d’une facture de 800€ supplémentaires en 2022 !

 

Le mouvement citoyen des gilets jaunes, inédit dans son organisation et dans son ampleur géographique, défend notre pouvoir d’achat. Il ne vise pas à bloquer pour manifester mais à crier la colère des territoires pour faire reculer le gouvernement. Ce dernier ne peut plus se cacher derrière l’argument écologique : seulement 19% de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (taxe sur les carburants) sert à la transition énergétique !

 

 

 

 

A Renaison :

 

 

 

 

Une politique environnementale ambitieuse doit donner à chacun la capacité financière de changer son mode de vie. Elle ne passe en aucun cas par la taxation de ce qui est indispensable et nécessaire aux millions de Français ne vivant pas en métropoles...

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

ARCHIVES

© 2017 - Association "Villages et Terres d'Avenir" - Tous droits réservés, y compris pour les photos.

RSS Feed