Quel âge a le Château de Contenson ?

23/05/2018

 

 

Cet été, le blog de Villages et Terres d’Avenir vous propose de découvrir quelques éléments peu connu du patrimoine de notre canton. Pour ce premier article nous vous proposons de découvrir le château de Contenson à Saint Just en Chevalet.

 

En 1316, Guillaume d'Augerolles (ou Ogerolles) rendit hommage au comte de Forez de la terre de Contenson. La famille de Foudras de Courcenay en devint ensuite propriétaire, par héritage.

 

Au cours de la première moitié du XVIe siècle, Jean de Foudras (1500-1582) y construisit un château, jusque-là précédé d'une "grange".

 

Le château fut ensuite vendu à Jean de Charpin de Genetines le 3 mars 1668. Jean de Charpin revendit aussitôt Contenson à Jacques Dubessey (avocat en parlement, juge du mandement de Saint-Just, "conseiller et maître d'hôtel du Roy"), qui s'y installa en avril 1671.

 

En 1863, le château fut racheté par le baron Camille Bernou de Rochetaillée, industriel et président de la chambre de commerce de Saint Etienne. Il décide de raser presque entièrement le château initial, pour le remplacer par l'actuel château, construit entre 1885 et 1889. Seules les fondations du donjon du XVIe siècle et les salons Louis XV ainsi que les caves en sous-sol sont conservées. Son style est inspiré Renaissance, avec également l'omniprésence de Gothique Flamboyant (tailles et ornements en pierre de lave, de couleur grise) épousant le reste de la construction en pierre de granite à l'apparence rosée, d'une dureté et d'une résistance aguerrie. L'imposante toiture est intégralement en ardoise d'Angers.

 

Camille Bernou de Rochetaillé, fit également construire une nouvelle église, et une école (actuel collége Sainte Camille), au cœur du village de Saint Just en Chevalet. La place principale du village porte d’ailleurs le nom de la famille.

 

 

Durant la première Guerre Mondiale, le château devint un hôpital de fortune qui offrait un très grand nombre de places de lits. Il fut également le refuge de résistants durant la seconde Guerre Mondiale. Henri Bernou de Rochetaillée (1883-1973) mais également son fils Jean Bernou de Rochetaillée (1913-2009), descendants de Camille de Rochetaillée, ont tous deux combattu au cours de ces conflits.

 

Les façades et toitures du château font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 29 octobre 1975.

 

 

À l'heure d'aujourd'hui, le château de Contenson ainsi que ses dépendances (communs et ses nombreuses écuries, ainsi qu'un manège, car en effet, le Baron avait une passion pour le monde du Cheval et de la course hippique) est une propriété privée qui ne se visite pas, appartenant toujours à la famille Bernou de Rochetaillée, gardée, rénovée et conservée en très bon état.

 

 

Prochain article : Le château de Chazelles à Saint Alban les eaux

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

ARCHIVES

© 2017 - Association "Villages et Terres d'Avenir" - Tous droits réservés, y compris pour les photos.

RSS Feed