Photo: Petite histoire de la musique en Côte roannaise par le Clairon des Sources

13/11/2017

La Fanfare de Saint Alban fut créée en 1956 par un groupe de bons copains qui souhaitait « animer le pays » en pratiquant l’activité fédératrice qu’est la musique. Elle prit pour nom « La Sainte Albanaise ». Cette fanfare faisait d’ailleurs suite à une petite harmonie qui avait assuré l’animation musicale à Saint Alban durant la période thermale.

Elle était composée des instruments suivants : Tambours, Grosse Caisse, Clairon, Clairon Basse, Trompette de Cavalerie et Cor de Chasse, instruments sans mécanisme et utilisant seulement les sons naturels. Instruments « facile à pratiquer » car ils ne nécessitent pas spécialement de notions de solfège. Son répertoire était exclusivement tourné vers les musiques militaires (Boutons d’Or, Les Korrigans, Le Téméraire, Sans Peur, En avant les jeunes …), spécialité des Batteries Fanfares. Le succès fut immédiat et la Sainte Albanaise compta rapidement 40 musiciens.

 

La Saint-Albanaise en 1962

 

Durant les années 1960 le niveau musical fut en constante progression grâce à l’assiduité des musiciens et au travail du chef de musique et président Pierre DUFOUR (qui fut également maire de Saint Alban). Un morceau ayant pour titre « L’écho de la montouse » (nom du ruisseau traversant Saint Alban) fut même composé par les musiciens. Cet investissement fut récompensé par l’obtention d’un premier prix lors du festival de musique de Montagny le 16 mai 1971.

 

La Sainte Albanaise traversa les années 70 sous la présidence de Gérard CACHET et la direction de Daniel GATHU. Avec dynamisme, elle participa à de nombreuses cérémonies et fêtes de villages, aussi bien à Saint Alban que dans les communes environnantes, avec parfois le concours des « majorettes » du village. Il n’était pas rare qu’une fois la prestation finie, certains musiciens participent activement aux festivités du village hôte. Un mémorable déplacement dans la commune jumelle suisse de MEX fut également organisé en juin 1975. Bien entendu la Sainte Albanaise participait activement à l’animation du village de Saint Alban à travers l’organisation de concours de belotes, de soirées dansantes, carnaval … et bien sûr de la Sainte Cécile !

 

 

La Saint-Albanaise en 1977

 

 

Mais l’évolution des loisirs, le retrait de certains « anciens », et le départ de nombreux jeunes fut préjudiciable à la société qui dut cesser ses activités en 1984. Pourtant loin de se décourager, un petit groupe de musiciens conduit par Roger FROBERT (actuel président et chef de musique des Clairons des sources), et Gérard CACHET continua d’animer les cérémonies commémoratives de la commune de Saint Alban.

 

En 2003, ce petit groupe rejoint par quelques nouvelles recrues, décida de reconstituer une fanfare qui prit pour nom « Les Clairons des Sources ». Ces derniers ont repris avec brio les activités de la défunte Saint Albanaise. En 2009, l’arrivée d’un nouvel instrument dans les effectifs, la trompette d’harmonie, permit de renouveler le répertoire et de le faire évoluer vers des musiques plus festives (Le défilé Brésilien, La marche des Pippins, Rose des vents, L’incendie à Rio …). C’est à cette période que Les Clairons des sources, forts d’une quinzaine de musiciens, ont participé à de nombreuses fêtes et cérémonies, que ce soit pour le 11 novembre, 19 mars ou 8 mai à Bully, Notre Dame et Saint Vincent de Boisset, Lentigny, Saint Alban, ou à des défilés de classes et fêtes patronales à Saint Alban, La Tuilière, Lentigny, Chérier et même la fête des lumières de Notre Dame de Boisset dans le froid et … sous la neige ! Un déplacement à Mex (Suisse) et une sortie à Dompierre sur Besbre (Allier) eurent également lieu en 2011 et 2012.

 Il est également important de préciser que de nombreux liens unissent les musiciens de Saint Alban (que ce soit ceux de la Sainte Albanaise ou actuellement du Clairon des Sources) à l’harmonie de Saint Germain Lespinasse, qui fut l’invitée d’honneur des 10 ans de la société en 2013 (certains musiciens  pratiquent d’ailleurs leur passion dans les 2 sociétés). 

 

Fanfare de Saint-Alban-les-Eaux 11 novembre 2012

 

 

Actuellement les Clairons des Sources continuent de porter haut les couleurs de Saint Alban les Eaux à travers les cérémonies commémoratives.

 

Les Clairons des Sources 11 novembre 2017

 

Cette petite histoire de la musique à Saint Alban les Eaux, montre que cette dernière fut et est très présente sur notre canton depuis la fin du XIXème siècle. Certes certaines sociétés musicales n’existent plus aujourd’hui (Fanfare de Villemontais, Batterie Fanfare des Pays d’Urfé …), mais nombreux sont les villages qui ont encore la chance d’en posséder une : Saint Alban, Saint André, Renaison, Ambierle, Saint Germain, La Pacaudière …

 

Il est à souhaiter que malgré l’évolution des loisirs et de la société en général, cette tradition musicale source de rassemblement et de convivialité perdure dans notre canton et au delà.

 

« La musique française, c’est la musique du bonheur» Michel PLASSON

 

 

Antoine DEVEDEUX

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

ARCHIVES

© 2017 - Association "Villages et Terres d'Avenir" - Tous droits réservés, y compris pour les photos.

RSS Feed