Ce que De Gaulle a apporté à nos villages - Billet d’humeur d'Antoine Vermorel et d'Antoine Devedeux

30/10/2017

A l’occasion du 47ème anniversaire de la mort du Général de Gaulle, notre association organise un voyage à Colombey-les-deux-Eglises, petit village de 700 âmes où le Général a vécu de nombreuses années.

 

Au-delà de l’histoire et du nécessaire travail de mémoire, nous avons fait le choix d’organiser cette visite, ouverte à tous (plus d’informations sur les inscriptions en bas de ce billet d’humeur), afin de mettre en lumière l’action de Charles de Gaulle en faveur des villages de France.

 

Dans un discours datant du 7 juin 1959, le président De Gaulle s’adressait depuis le parvis de l’hôtel de ville de Roanne. Au-delà de son voyage sur nos terres, l’action de son gouvernement a fortement contribué à l’équilibre entre les villes et les campagnes.

 

 

 Discours de Charles de Gaulle à Roanne

 

La politique d’aménagement du territoire très ambitieuse de Charles de Gaulle a fortement participé à notre développement local. Ayant compris l’importance de réduire les inégalités entre les futures métropoles et les territoires ruraux, De Gaulle affirmait à Roanne :

 

« Il faut que la France soit un grand pays. Si elle ne l'était pas, que feraient les Français, sinon de se battre les uns contre autres ? »

 

L’unité nationale reposerait alors sur la grandeur de notre pays, c’est-à-dire sur la grandeur de nos villes et villages. Nous souscrivons à cette vision gaulliste.

 

A cette fin, Charles de Gaulle crée en 1963, la DATAR (la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale). Cet organisme public s’est imposé comme un acteur majeur de la stratégie en matière d’aménagement du territoire. Forte de ses résultats concrets, la DATAR gaulliste deviendra un véritable ministère en 1973.

 

Plus de 50 ans plus tard, nous regrettons pour notre part, l'absence d'actions ambitieuses pour nos villages. Nous dénonçons l’écart de plus en plus important entre les moyens alloués aux métropoles et ceux attribués à nos villages. Nous souhaitons mettre en lumière l’histoire de l’aménagement du territoire. A titre d’exemple, le manque d’investissement dans la téléphonie mobile dans les zones rurales est symptomatique d’une politique déséquilibrée. Alors que la première antenne téléphonique fut posée il y a près de 30 ans à Paris, certains de nos villages n’en disposent toujours pas.

 

Interroger notre passé pour défendre notre avenir, voici une belle mission pour notre association !

 

Voyage à Colombey-les-deux-Eglises le 19 novembre 2017

Nous organisons un voyage à Colombey-les-deux-églises pour visiter le mémorial du Général de Gaulle le samedi 19 novembre. La participation sollicitée s'élève à 70€, elle couvre le transport, le petit déjeuner, l'entrée au mémorial et à la Boisserie, une visite guidée et le diner du soir.

Inscription avant le 3 novembre 2017 au 06 58 58 12 68.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

ARCHIVES

© 2017 - Association "Villages et Terres d'Avenir" - Tous droits réservés, y compris pour les photos.

RSS Feed