49 communes et 110 000 hectares pour sauver les Monts de la Madeleine

18/09/2017

 

 

Pour le développement de notre territoire, les élus locaux travaillent ensemble depuis 1993 sous l’impulsion de Philippe MACKE. En 2008, l’Association pour la Création d’un Parc Naturel Régional est transformée en syndicat mixte. Le SMMM veut développer durablement le massif des Monts de la Madeleine soit un territoire qui représente 49 communes et 110 000 hectares dont les deux villes « portes » sont Roanne et Vichy.

 

La manifestation identitaire du massif s’est déroulée pour la première fois en 2010 à St Just-en-Chevalet pour le lancement de l’exposition « Cultures Chanvre des Monts de la Madeleine ». Dès 2011, le fil conducteur de cet évènement grand public est devenu « les mystères ». Chaque année, le lieu et la thématique changent. Les Rendez-Vous des Monts de la Madeleine se déroulent le troisième week-end de septembre.

 

 

 

C’est ainsi que ce samedi 16 septembre 2017, nous nous retrouvons aux Grands Murcins sur la commune d’Arcon pour les 8èmes Rendez-Vous des Monts de la Madeleine. Le programme débute à 10h00 par l’assemblée générale annuelle du SMMM. Le rapport d’activités détaille les actions réalisées au cours de l’année : Natura 2000, Espaces Naturels Sensibles, plan de gestion des mares et tourbières du Gué de la Chaux, forêts anciennes et petites chouettes de montagne, préservation des têtes de bassins versants et zones humides, communication avec La Gazette (livret annuel gratuit), etc.

 

 

 

Après une rapide restauration, nous assistons à l’inauguration de la halle d’accueil des Grands Murcins. Ce projet de 68 000 euros H.T., porté par Roannais Agglomération a bénéficié de subventions de la région et du département de la Loire.

La halle des Grands Murcins repositionne l’entrée du site à son emplacement historique. Construite en bois de douglas des Grands Murcins, elle est ouverte en permanence aux visiteurs de passage. Elle marque le point de départ du cheminement (adapté aux personnes à mobilité réduite) qui mène à l’arboretum et au chalet pédagogique. Elle invite les visiteurs à pénétrer au cœur de la forêt et à parcourir le sentier de découverte de l’écureuil, ainsi que les boucles de randonnée du douglas et du séquoia.

 

 

 

Des panneaux d’information sur le site et la forêt des Monts de la Madeleine complètent l’aménagement. La forêt des Grands Murcins est gérée par l’Office National des Forêts. Elle est certifiée PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées).

La halle a été conçue par un architecte de Cordelle et intègre la nécessité d’utiliser le douglas local. Des étudiants de l’ENISE participent également à sa conception.  L’objectif est d’avoir une construction contemporaine et didactique qui permet de découvrir différentes techniques d’assemblage du bois. Sa construction nécessite l’abattage de 53 m3 de bois sous la surveillance de techniciens de l’ONF. Le débardage, transport, sciage, séchage, rabotage puis le terrassement et les fondations, la charpente, étanchéité et finitions sont tous réalisés par des entreprises locales.

Le programme des 8èmes Rendez-Vous des Monts de la Madeleine se poursuit avec des conférences, des rencontres-ateliers avec un maraîcher-cueilleur qui explique comment récolter la sève de bouleau ou bien un atelier découverte avec les agents de l’ONF, gestionnaire du domaine. A partir de 16h00, des visites sont programmées dans une scierie et une entreprise d’ossature bois, constructeurs de la halle des Grands Murcins.

 

En parallèle, les amateurs de sensations peuvent grimper dans les arbres et découvrir le domaine forestier dans les airs. D’autres préfèreront le tir à l’arc, les jeux en bois ou bien la sculpture à la tronçonneuse réalisée avec beaucoup de dextérité par Adrien.

 

C’est ainsi que se termine le programme de cette première journée à Arcon.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

ARCHIVES

© 2017 - Association "Villages et Terres d'Avenir" - Tous droits réservés, y compris pour les photos.

RSS Feed