Le billet d'humeur d'Antoine Vermorel et d'Huguette Burelier

28/12/2016

 

2016 : l’heure du bilan pour notre association

 

Tout a commencé en janvier dernier : des jeunes de notre canton mais aussi des élus ont décidé de s’unir pour réfléchir ensemble à l’avenir de nos villages.

 

La désertification rurale et les crises successives (médicales, économiques, agricoles, sociales, etc) ont  profondément changé notre quotidien. Mais depuis quelques années, un vent d’espoir souffle de nouveau sur la Côte roannaise et dans le Pays d’Urfé.

 

Dans de nombreuses communes, des initiatives apparaissent pour lutter contre la désertification médicale, contre la fermeture des commerces, contre le délitement du lien social, contre le manque de réseau téléphonique, contre le déclin des bourgs, etc.

 

En 2016, plus qu’une création, notre association a déjà derrière elle un bilan positif. La création d’un blog puis d’une newsletter, grâce à l’aide de Jean Michel, ont permis à plus de 1 200 habitants de notre canton d’être informés de l’actualité de leurs communes. En 6 mois, près de 70 articles ont été publiés.

 

Les élus qui nous ont rejoint, et ils sont nombreux !, donnent un nouvel élan à notre association. Ils lui ont permis de fédérer les habitants, de favoriser les rencontres, de faire émerger des solutions. C’est grâce à eux que nos communes sont dynamiques !

 

Notre association s’est aussi engagée dans un combat contre le manque de réseau téléphonique. Dans notre canton de Renaison, l’absence de réseau concerne des zones rurales peu peuplées ou des enclaves géographiques où les habitants ont l’impression d’être des sous-citoyens. Les pouvoirs publics désormais sensibilisés par notre pétition conduisent en ce moment un travail de zonage commune par commune pour faire enfin le diagnostic des zones grises. Nous pouvons nous en réjouir même si ce combat devra se poursuivre l’an prochain.

 

Face à la crise agricole qui a touché violemment nos communes, l’association s’est engagée pour soutenir nos éleveurs. Au delà d’être le relai de leurs attentes via nos articles, nous sommes en train d’organiser un voyage au salon de l’agriculture en février prochain pour signifier symboliquement notre attachement à leur travail. En 2016, le taux de suicide chez les agriculteurs a été multiplié par 3. C’est à nous, habitants et voisins, de les soutenir humainement et avec nos modestes moyens dans leurs difficultés.

 

Enfin, nous avons la chance de pouvoir nous appuyer sur nos adhérents ! C’est grâce à eux que notre association a pu prendre son envol. Leur soutien et leurs marques d’affection nous encouragent à poursuivre dans cette voie. En 2017, nous intensifierons nos activités pour que nos communes soient véritablement des villages et des terres d’avenir.

 

A tous et à toutes, nous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

ARCHIVES

© 2017 - Association "Villages et Terres d'Avenir" - Tous droits réservés, y compris pour les photos.

RSS Feed