Un premier diagnostic !

26/04/2016

L’abandon de nos villages.

Dans notre canton, le nombre d’agriculteurs a chuté de 60% en 30 ans, celui des artisans et des commerçants de 26%. Nous n’avons plus que 19 médecins généralistes pour 36 communes.

La population de notre canton vieillit et ne se renouvelle plus : les moins de 40 ans sont de plus en plus minoritaires (55% de la population du canton il y a 30 ans contre 40% aujourd’hui)*.

 

Refuser la fatalité.

Pourtant, nous refusons de mourir à petit feu. Nos élus municipaux font un travail formidable pour sauver la ruralité.

Avec certains d’entre eux, nous avons créé une association pour trouver des idées et mettre en place des projets.

Entre ceux qui ne font que critiquer et ceux qui disent plus qu’ils ne font, nous souhaitons proposer une troisième voie : issue du terrain, d’en bas, de tous les habitants du canton de Renaison.

 

Se battre pour l’avenir.

Prendre notre destin en mains, c’est mettre en pratique les valeurs qui sont les nôtres : travail, solidarité, proximité, rayonnement de notre canton, défense de la ruralité et dynamisme associatif. Il est plus que temps d’agir pour les générations à venir.

 

Rejoignez nous !

 

* Source : INSEE.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Please reload

ARCHIVES

© 2017 - Association "Villages et Terres d'Avenir" - Tous droits réservés, y compris pour les photos.

RSS Feed