Toute l'actualité de la Côte roannaise,

des Pays d'Urfé et de la Pacaudière

Merci : à vos masques !

La période de confinement a révélé des talents de couturier dans de nombreuses familles. En effet, pour s’occuper et rendre service, beaucoup de Roannais ont mis la main à la pâte en fabriquant des masques en tissu pour les particuliers, les professionnels et les collectivités. Dans le Roannais, l’activité s’est rapidement développée grâce au savoir-faire des entreprises dans l’industrie du textile.Elles fournissaient notamment la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il fallait ainsi produire des millions de masques pour satisfaire la demande toujours croissante. Par conséquent, certaines d’entre elles ont embauché temporairement des personnes à domicile pour faire face au surcroît de travail et

Notre sélection du mois de mai : savez-vous d'où viennent ces hameaux ?

Le Besset (Moulin Cherier) : Le Besset provient de "lo Becey" qui veut dire le bouleau. La mention la plus ancienne remonte à 1251 sous la forme "del Beccei". Combes (Saint Priest la Prugne) : "Combes" signifie au vallon. Ici, cela désigne une petite vallée. La mention la plus ancienne remonte à 1341 sous la forme "Combis". Le Moulin Juste (Ambierle) : "Le Moulin Juste" provient de "lo molin" qui signifie le moulin à eau. A cela a été ajouté le terme "juste" qui était probablement le nom du meunier. Quelques bâtiments apparaissent sur les photographies aériennes de 1950 mais aucune mention n'est faite dans les cartes plus anciennes. Chemin de Chantegret (Saint Jean Saint Maurice) : Le chemin

Vivre une musique confinée

Cette période troublée a changé les habitudes, notamment pour les musiciens locaux qui ne peuvent plus se rassembler pour répéter et partager des moments musicaux. Nous avons pu apercevoir sur Internet ou à la télévision des prestations jouées par des orchestres nationaux ou internationaux. Des harmonies locales ont également fait partager leurs talents à travers les écrans à défaut de pouvoir les offrir en live. C'est le cas de l'harmonie de Saint-André-d'Apchon et de Saint-Germain-Lespinasse, nous nous permettons de vous partager leurs prestations: Cliquez ici pour l'orchestre d'harmonie de Saint-André-d'Apchon Cliquez ici pour l'orchestre d'harmonie de Saint-Germain-Lespinasse

Connaissez vous l'Histoire de la route Napoléon reliant la Côte roannaise au Pays d'Urfé ?

Désormais « Route Napoléon », le « Grand Chemin » reliant Roanne à Thiers fut d’abord une route royale commencée en 1710 et terminée 10 ans plus tard en 1720. Le long de cet axe quelques cabarets et auberges se sont installés après la Révolution, notamment car les échanges commerciaux se sont accentués avec l’Auvergne. Sous Napoléon, de nombreuses troupes ont utilisé cette route et lui ont donné son nom. Une partie de l’armée impériale y passa d’ailleurs pour rejoindre l’Espagne. C’est à ce moment qu’un soldat qui deviendra très connu déserte : il s’agit du futur Curé d’Ars. Il fut accueilli dans un refuge aux Noës pendant un an. Notons toutefois que ce chemin fut redouté par les habitants d

© 2017 - Association "Villages et Terres d'Avenir" - Tous droits réservés, y compris pour les photos.

RSS Feed